« El retorno del colonizador » (Le retour du colonisateur) / 2015
Projet de recherche.
...

"El retorno del colonisador " défie le discours officiel espagnol sur la découverte et la colonisation de l'Amérique, devenant un projet artistique - recherche conçue en marge ; dirigée vers les centres ville, plus précisément, à Madrid, symbole de la métropole coloniale.

Seule sa présence se faufile dans Madrid alors que les interférences subalternes s'approprient la ville la transformant en champ d'action. L'étrange, l’étranger, le sauvage et le primitif entrent dans les espaces interdits de l'ancienne métropole coloniale. En transformant les signes du territoire, "EL retorno del colonizador" n’est pas une dénonciation, mais plutôt, annonce son arrivée.

...
« Banca » (Banque) / 2016
Intervention dans l’espace.
www.bancade.wix.com/tierra
...

Une personne dans un coin de Madrid a distribué les tracts d’un commerce se consacrant à la vente de terre. Une brochure avec le minimum d'informations indispensables : la marque, le logo de l'entreprise, l'adresse web et de la déclaration d'adresse physique. Un passant curieux le lit naïvement comme le suppose son nouveau statut de client potentiel.

Il s’arrête, maintenant, déambulant à la recherche de l'adresse, prend son mobile et jette un œil au site web. Il arrive, trouve un message. Le cercle est maintenant fermé, seulement pour être ouvert à nouveau. Une personne dans un coin de Madrid, murmure : les frontières entre fiction et réalité sont souvent peu claires.

...

« Banca » est né de la conjonction entre l’espace et l’action. Sa qualité éphémère et performative implique le passant, qui après avoir reçu une brochure se met au service de l’œuvre.

" Banca " déclenche les questions des passants curieux. La terre est un droit ou un bien? La terre est-elle la propriété de l’Homme? Quels agents impliqués dans l'entreprise dont le protagoniste est la terre ? La ville est une approche du terrain? Les espèces, vont-elles perdurer sur Terre?

...
...
Monumentos (Monuments) / 2012
Projet de recherche.

A la conjonction du corps, de la sculpture et de l'action naissante " Monumentos" : un ensemble d'actions enracinées dans des espaces publics spécifiques de la ville de Buenos Aires. Ils ne durent pas plus d'une heure et consistent en le fait d’allumer avec insistance une bougie de cire blanche sur les côtés de laquelle est gravé le mot démocratie.

Comme David contre Goliath, "Monumentos" jette une pierre au défiant visage du contexte, jalonnant un vide monumental, contingent, éphémère, insignifiant par rapport à la structure de la ville, éternelle et colossale. Dans cette perspective, le monument solide serait celui qui a installé la vérité, devenir invisible comme technique de vérité. Le but de "Monumentos" est de contester la vérité en exposant sa fausse qualification de neutralité.

Subiendo al Sur / 2011-2015
Projet socio-éducatif.
www.subiendoalsur.com
...

Le projet « Subiendo al Sur » est un projet éducatif, qui vise à créer un lieu de rencontre pour différentes personnes: un groupe diversifié d'étudiants et de personnes issues de populations rurales différentes.

Cet espace de rencontre prend la forme de traversées éducatives. Des traversées itinérantes voyages au sein desquelles les jeunes de différents pays et disciplines traversent plusieurs villes, à ce jour, l'Espagne, le Maroc et l'Argentine.

Chaque traversée est une expérience sociale dans laquelle le/la jeune s’immerge se liant avec d'autres réalités socio- culturelles.

...
EduMAyE / 2015
L'éducation pour la conservation de l'environnement et l'utilisation des énergies renouvelables www.edumaye.com
...

Le projet « EduMAyE » est engagé dans une éducation démocratisante dans laquelle tous les hommes et les femmes ont un rôle fondamental, où les frontières entre le maître et l'apprenti sont floues. « EduMAyE » il travaille pour compléter et renforcer l'éducation formelle dans le domaine de la conservation de l'environnement et l'utilisation durable des ressources énergétiques. En organisant des ateliers, il est prévu que les participants seront capables à la fois d'acquérir et de transférer les connaissances sur les questions environnementales .Territoire, la nature, l'énergie, la durabilité, le changement climatique et l'environnement sont des concepts globaux, ils sont abordés par une approche de la réalité locale de chaque communauté à travers l'audiovisuel, le scénique, l’artistique, des méthodes récréatives et des outils constructifs.

...
Rastrojero / 2009-2014
Projet collectif.
...

À la fin de 2009, un projet est né: " Rastrojero ". Le but: restaurer un camion de production Argentine, icône de l'histoire industrielle. Plus précisément, un modèle Rastrojero 71, Borgward moteur 52hp diesel.

Le projet a pris des dimensions inattendues. La charge de travail était énorme, les heures de dévouement immesurables. Ont participé des dizaines de bénévoles qui écrivent non seulement l'histoire d'un véhicule, mais aussi et en parallèle l'histoire d'un quartier qui était au centre du développement du projet « Rastrojero ».

...

Ce qui a commencé comme une petite idée a gagné de la matérialité et des adeptes qui ont pensé que c’était aussi leur mission de voire le Rastrojero sur quatre roues.

Paz y administración (Paix et administration)
Acrilique, aluminium, médicaments, vis.
20 x 22 x 10 cm
...

« Le contrôle de la société sur les individus ne s’effectue pas seulement par la conscience ou par l’idéologie, mais aussi dans le corps et avec le corps. Pour la société capitaliste, c’est la biopolitique qui importait avant tout, le biologique, le somatique, le corporel. Le corps est une réalité biopolitique ; la médecine est une stratégie biopolitique »

Michel Foucault.

...
...
Happy Meal / 2010
Monté en carton, papiers et produits pharmaceutiques.
12 x 12 x 17 cm
...

« Happy Meal » est une nouvelle proposition de repas divertissant, sain, et pas seulement pour les plus petits.

Un cran au-dessus du Mc hamburger classique et de ses frites en garniture, « Happy Meal » est une combinaison parfaite entre santé et gourmandise, à un prix abordable pour toutes les poches. Il s’accorde avec rythme effréné de la civilisation moderne et vous assure une alimentation à la fois équilibrée et gastronomique.

Ceux qui ne peuvent résister au légendaire hamburger, trouveront en « Happy Meal » un menu alléchant, digne de se tenir au coeur de vos rencontres entre amis ou en famille.

...
...
...
Mapas del espacio (Carte de l’espace) / 2012
Carte, aimant, acrylique.
8 x 8 x 8 cm
...

Les cartes sont un outil merveilleux pour choisir des destinations et faire le succès d’un voyage.

Elles sont également une représentation de l’espace en 2 dimensions. Autrement dit, elles sont une approche graphique des qualités topographiques et urbanistique d’un espace, avec ses codes, ses titres, ses échelles, ses légendes, ses coordonnées, etc. Les cartes essaient de codifier non seulement les espaces, mais aussi les routes, les déplacements spatiaux, créant une expérience perceptive limitée au sein de l'infinité de visites réelles possibles.

...

A quoi ressemblerait une carte qui ne serait pas la représentation d’un espace de transit, mais d’un espace réel, de déploiement d’objet de construction spatiale qui dépasserait la logique de la représentation ?

En d’autres termes comment une carte peut-elle représenter un espace?

“Mapas del espacio” dépasse le statut représentatif de l’image. Il est un objet en trois dimensions dont la manipulation invite à expérimenter de multiples chemins qui amènent à explorer la carte comme celui qui dirige le territoire.

...

La lecture, ni linéaire, ni continue, suggère une séquence arbitraire, l’ordre variable du choix aléatoire brut de celui qui le manipule. La construction - reconstruction des développements spatiaux possibles conduit à de nouvelles routes.

“Mapas del espacio” est en quelque sorte une condensation visuelle entre l'espace et le temps, il s’agit d’une image de déplacement.

...
« Movil » (Mobile) – Hommage à Gego / 2011
Papier, tige en bois, lests, fil.
127 x 41 cm
...

« L’art ne reproduit pas le visible, mais le rend visible »

Paul Klee

...

Papiers, textures, et lumières composent «Movil».

La réitération d'un petit module tisse une bande de papier. Le tissu accroché à de minces fils, se déplace imperceptiblement contre le vent léger causé par le battement de cil d'un spectateur curieux.

Le mouvement est multiplié dans les ombres projetées, étirant l'évolution de formes amorphes qui prennent vie de manière inquiétante.

« Libro de luz » (Livre éclairé) / 2011
Boîte en bois, lampes fluorescentes, acrylique transparente, papier.
43 x 33 x 15 cm
...

"Libro de luz" est né sous la tentative de proposer un script qui invite le spectateur à prendre une attitude active envers les multiples lectures d’une histoire éclairée.

A mi-chemin entre le livre traditionnel et les écrans d'ordinateur, "Livre éclairé" se compose d'une douzaine de feuilles laissant filtrer la lumière et se dessiner des formes géométriques.

...
...
...
Dibujos (Dessins) - Hommage à Malevich / 2011
Boîte en bois, lampes fluorescentes, acrylique transparent, papier.
31 x 42 x 12 cm
...

« Je suis sorti dans le blanc, voguez à ma suite, camarades aviateurs, dans l’abîme, j’ai établi les sémaphores du Suprématisme. Voguez ! L’abîme libre blanc, l’infini sont devant vous. »

Malevich

...

Le défi, dessiner en utilisant le minimum de matérialité possible.

Le papier n’est pas substance mais figure.

La lumière attire le point, la ligne et le plan.

Le blanc, résultat de la somme de toutes les couleurs du spectre de lumière se trouve dans sa puissance maximale.

Dessins maraudant avec la frontière subtile du néant.

...
...
« Arbol » (Arbre) / 2010
Bois, charnières.
Mesures ajustables
...

Le bois est le chiffrement écrit de la vie d'un arbre. Il raconte son histoire. Chaque veine, est une prière qui fait référence à un jour ou dix ans, ou peut-être un siècle. Le bois est la mémoire de l’arbre.

"Arbol" est une invitation à revenir en arrière pour découvrir les plis de la vie arboricole. Ceci est un jeu où le corps de l'arbre intercepte le corps humain. L'arbre parle et nous l’écoutons avec nos mains.

...